Clio Goldbrenner

Découvrez nos articles

Drifosett SA est une imprimerie de haute qualité située à Bruxelles en Belgique et fondée en 1958 Nous sommes fiers de produire de magnifiques imprimés chaque jour
Website by indev.digital & Codigo Agency Crédits photos par Triptyque Copyright © Drifosett Printing SA 2021

Aide technique

Des détails pour vous aider

Nos formats

Plus d’infos sur nos meilleures ventes ou notre prestigieuse collection de papiers spéciaux : nous vous présentons dans les détails tous nos papiers et leurs propriétés uniques.

Les formats de papiers A résultent d’une norme ISO et se basent sur le format d’un mètre carré correspondant au format A0. Chaque taille A(x) est définie comme le format A(x-1) réduit de moitié parallèlement à son côté le plus court. Chaque taille est ensuite arrondie au millimètre le plus proche.

Certaines exigences internationales où la série A n’est pas adaptée ont mené à introduite les formats de papier de la série B : la largeur de taille B(x) est définie par la moyenne géométrique entre la taille A(x) et la taille A(x-1).

Enfin, la série C a été introduite pour définir les formats d’enveloppes correspondants aux formats de papier ci-dessus. Ainsi une enveloppe C4 peut accueillir un document A4, etc.

Agrandir l’image

Agrandir l’image

 

Nos supports

Nos divers équipements nous permettent d’imprimer sur des supports et dans des formats très divers et variés.

  • Notre parc offset nous offre des possibilités s’étalant de 60 gr à +- 700 gr. (en fonction de la main du papier).
  • Nous pouvons également imprimer en letterpress des papiers aux alentours de 850 gr.
  • Nos machines à plat et outils digitaux nous permettent quant à eux d’imprimer sur des supports souples en rouleaux ou rigides allant jusqu’à 5 cm d’épaisseur.
  • Que ça soit du papier, de l’autocollant, des panneaux ou des supports synthétiques, nous avons développé au fil du temps une connaissance et une expertise des différents supports et techniques s’y afférents.
  • Nous travaillons avec plusieurs grossistes belges, ce qui nous permet d’avoir un accès à un panel très large de qualités différentes.

N’hésitez pas à prendre rendez-vous et passer nous voir afin que nous puissions déterminer et analyser ensemble le support et l’outil le plus adéquat pour réaliser votre travail.

Nos impressions

  • Impressions Offset : consiste à étaler de l’encre sur une surface de papier, avec des zones sèches et des zones humidifiées, qui déterminent l’adhérence de l’encre. Idéal pour des tirages plus importants.
  • Impressions à chaud : consiste à transférer un film sur du papier grâce à l’action de la température et de la pression.
  • Impressions Digitales Papiers: aussi appelée impression numérique, consiste à produire des documents mis en forme par traitement informatique, directement sur du papier dans une imprimante. Idéal pour des petits tirages.
  • Impressions Digitales Autres Supports: impression numérique consistant à s’appliquer directement sur des supports différents que le papier, par le format, la texture ou  la rigidité, dans une imprimante dont la taille est adaptée.
  • Autres types d’impressions: voir notre rubrique « Services ».

Nos pliages

Plier c’est mettre les pages dans le bon ordre :

  • Pli croisé, roulé, fenêtre, économique ou portefeuille, les documents peuvent être pliés de nombreuses manières soit en machine, soit à la main
  • Si le papier est plus épais, un traçage est alors nécessaire avant le pliage.

Les dépliants

Un dépliant est un document plié mais non broché. Il existe plusieurs sortes de pliages: Passez votre souris sur les pictogrammes pour voir l'animation

Plis croisés
Plis économiques
Plis portefeuille
Pli accordéon
Plis roulés
Les brochures

Une brochure est un assemblage de cahiers pliés et façonnés (agrafés). Elle comporte obligatoirement un nombre de pages multiple de quatre. Deux types se distinguent selon le sens de lecture: la brochure à la française et la brochure à l'italienne.

Brochure à la française
Brochure à l'italienne

Nos reliures

La reliure consiste à assembler plusieurs feuilles ou plusieurs cahiers en une brochure, ou un livre :

  • La reliure 2 points métal ou piqûre à cheval ou reliure par agrafage est la reliure la plus classique. Ce procédé permet également l’usage d’agrafes Alpha adaptées aux fardes.
  • Le dos carré collé est adéquat pour de plus grandes paginations.
  • La reliure cousue (couture au fil de lin + dos carré collé) est la reliure la plus solide.
  • La reliure Wire-O consiste à perforer les pages et à les relier avec un fer en spirale.
  • La reliure Singer est une reliure avec une couture d’un fil apparent.
  • Autres types de reliures: voir notre rubrique « Métiers ».

Nos découpes

Découper, c’est parfaire la finition de vos documents :

  • Découpe laser,
  • Découpe sur table à plat,
  • Découpe à la forme (Drifosett Printing S.A. possède de nombreux modèles en stock), partant toutes d’un fichier électronique.

Calcul épaisseur de dos

Afin de déterminer l’épaisseur du dos de votre document (comme par exemple un dos carré), il est indispensable de tenir compte de plusieurs éléments :

L'intérieur
La couverture
Épaisseur du dos carré-collé :

PDF pour print

  • PDF pour « Portable Document Format »,
  • Ce format préserve la mise en forme de documents indépendamment du logiciel de création, ou du logiciel de visionnage.
  • Les polices de caractères, les illustrations, les photos ou les couleurs de la mise en page originale ne sont pas altérées et c’est la raison de son usage en imprimerie.

 Voici quelques conseils pour un PDF « Ready to Print » :

  • COULEURS :
    • En quadrichromie CMYK : supprimez les éléments en référence Pantone en les transformant en quadri, et les couleurs non utilisées de votre document.
    • En couleur(s) Pantone : uniformisez rigoureusement chaque référence couleur dans votre logiciel.
    • Vernis, Reliefs, ou formes à découpe : veuillez fournir une couleur additionnelle de type Pantone renommée et / ou un fichier séparé pour éviter les erreurs.
  • IMAGES :
    • Images en résolution 300dpi (et non en 72dpi pour l’usage digital).
    • Taux d’agrandissement maximum à 120%.
    • En quadrichromie CMYK (et non en RVB pour l’usage digital).
    • Ou en couleur(s) Pantone (1, 2 ou 3 couleurs).
  • BORDS PERDUS & TRAITS DE COUPES :
    • Faire déborder vos images du format avec un débord de 5mm sur le ou les côtés qui le justifient.
    • Bien veiller à prévoir les traits de coupes pour une finition précise.
  • DÉNOMINATION :
    • Un nom composé de 8 caractères maximums.
    • Seules les lettres de l’alphabet, les chiffres et le « _ » sont acceptés.
    • Ne pas utiliser de lettres avec accents, ni de caractères spéciaux.
  • VÉRIFICATION DE NOTRE SERVICE PRE-PRESSE :
    • Votre fichier PDF est-il conforme à la production ?
    • Ou la résolution est-elle trop faible ?
    • Peut-être qu’un nouveau fichier se justifie ?

RVB, Quadri ou Pantone

  • Un écran est noir lorsqu’il est éteint (et donc incolore). La lumière y est ajoutée pour créer des couleurs.
    • La technologie RVB signifie rouge, vert et bleu (ou RGB en anglais pour red, green and blue)
    • permet de constituer des couleurs très vives soutenues par une source de lumière.
    • C’est ainsi que cette référence RVB est utilisée pour tous types d’écran : ordinateur, tablette, smartphone ou télévision par exemple.
  • La quadrichromie ou CMJN en francais
    • pour Cyan, Magenta, Jaune et Noir, ou CMYK en anglais pour cyan, magenta, yellow et la key – clé noire)
    • permet de combiner des dosages de trois couleurs qui reflètent tout le spectre chromatique jusqu’à atteindre le reflet du brun foncé,
    • et/ou d’y ajouter du noir pour atteindre le reflet de couleur la plus foncée en imprimerie.
    • Les combinaisons de ces couleurs de base permettent jusqu’à 16 millions de nuances chromatiques.
  • L’entreprise Pantone à référencé plus de 1100 couleurs portant un numéro unique,
    • normées internationalement pour le monde de l’imprimerie.
    • La stabilité de ces références couleurs les rendent très adaptées aux logos d’entreprises, de services ou de produits, mais ne sont pas compatibles avec les impressions digitales.
    • 3 catégories de Pantone : C papier couché – U papier non couché – M papier mat.
    • Des couleurs spéciales : des fluos, des couleurs métalliques, …
    • Le procédé CMYK permet de se rapprocher mais rarement d’atteindre exactement les couleurs Pantone et vice-versa (On parle ici de correspondance Quadri / Pantone).

Glossaire imprimerie

Amalgame (tirage) : Imposer plusieurs documents en même temps lors de l’impression.

Aplat : Imprimer une teinte de couleur, sans dégradé et sans trame.

Assemblage : Mettre en ordre des feuilles imprimées avant de les brocher en cahiers, en magazines, en livres.

Basculer : Retourner une feuille avec impression au recto pour l’imprimer ensuite au verso à partir de la même plaque.

Benday : Décomposer avec le plus de correspondance la référence pantone d’une couleur en quadrichromie.

Bitmap : Image en noir et blanc à 100% de la couleur, et sans nuances de gris.

Blanchet : Forme en caoutchouc fixée sur chaque cylindre du groupe d’impression. Cette forme permet de déposer l’encre sur la feuille.

Bon à rouler : À la fin du calage de la machine en début d’impression, la feuille de référence qui servira pendant toute la durée de l’impression.

Bon à tirer (BAT) : L’épreuve imprimée et signée pour accord du client pour le lancement de l’impression définitive.

Bords perdus : Si on souhaite imprimer jusqu’au bord de la feuille, la composition graphique doit être prévue 5 mm au dela du trait de coupe. Les Bords Perdus de 5mm sont importants pour permettre cette coupe et cet effet imprimé (voir également « Fond perdu »).

Brochage : Une fois assemblés, les différents cahiers sont reliés entre eux avec différentes techniques (2 points à cheval, dos carré collé, dos carré cousu sont le principales).

Cahier : Plier une feuille permet de constituer des pages. Lorsque 1 pli détermine 4 pages, on parle d’un cahier composé de ces 4 pages.

Calage : Régler l’encrage, repérer la superposition parfaite des couleurs, mais également de leur densité lors du lancement de l’impression afin d’obtenir le bon à rouler.

Chemin de fer : la mise en page d’une brochure tient compte d’un plan de montage et de l’emplacement des textes et des illustrations pour un résultat de lecture cohérent.

CB : Se dit d’un type de papier Couché Brillant

CM : Se dit d’un type de papier Couché Mat

CMJN : Abréviation de Cyan, Magenta, Jaune et Noir. Ces 3 couleurs primaires et le noir (quadrichromie) sont utilisées en imprimerie. On les appelle les couleurs primaires soustractives.

Cromalin : C’est un document imprimé à partir de plaques et servant de contrôle et de référence pour caler les couleurs, avant de lancer une impression dans la quantité souhaitée.

CTP – Computer to Plate : Technique qui consiste à faire passer un document directement de l’ordinateur aux plaques d’impression, en supprimant les phases de fabrication des films et montage (cette technique est devenue la plus courante dans l’imprimerie moderne).

Défonce : Ce sont des textes ou images laissés en blanc dans une surface imprimée (voir « réserve »).

Dorure à chaud : Application à chaud d’une feuille dorée ou argentée.

Dos carré collé : Une reliure rassemblant des cahiers collés dans la couverture couvrante.

Dos carré cousu collé  : Une reliure rassemblant des cahiers cousus, puis collés dans la couverture (procédé encore plus solide que le précédent).

DPI : Abréviation en anglais de  « Dot per Inch » qui se traduit par pixels (points) par pouce.
Un pouce correspond à 2,54 cm. Plus le nombre de pixels par pouce est important, plus la définition de l’image est de qualité. Les images en imprimerie doivent être scannées à 300 dpi.

Encartage : L’Encartage c’est l’acte d’insérer un cahier dans un autre.

Façonnage : Toute opération intervenant après l’impression: pliage, rainage, découpe, brochage…

Feuilles de passe : Lors du lancement d’une impression pour le réglage des couleurs, des feuilles sont utilisées. Il s’agit généralement d’un déchet qu’il convient de recycler au mieux.

Fond perdu : Illustration ou à-plat de couleur débordant du document (voir aussi « bords perdus »).

Format paysage : Format utilisé horizontalement. Ce format est, aussi, appelé format à l’italienne ou Oblong.

Format portrait : Format utilisé verticalement. Ce format est, aussi, appelé format à la française.

Gâche : Quantité des feuilles gâchées pendant les étapes d’abord de l’impression (calage) et ensuite du façonnage (coupe, pliage).

Gaufrage Papier  : Le Gaufrage Papier, c’est le fait de pincer une feuille dans une forme en relief (positive, négative, ou les deux) avec ou sans impression encrée.

Grammage : Le poids d’une feuille par mètre carré sert de mesure d’épaisseur du papier. Choisir un papier, c’est donc mentionner son grammage et ses particularités de surface (voir aussi « main ») .

Hirondelles : Dans la marge d’un document prêt à imprimer, apparaissent des marques pour un bon positionnement des couleurs superposées : ce sont les hirondelles.

Homothétie : Agrandissement ou réduction proportionnelle d’un élément.

Imposition : Montage des pages d’un document, dans un sens et une orientation avant le lancement de l’impression. Une fois les feuilles imprimées en recto / verso, et pliées, le document aura sa numérotation respectée en cas de bonne imposition.

Laize : Quand l’impression est faite sur un support livré non pas en feuilles, mais en bobine, la laize permet d’identifier la largeur d’un bobine (par exemple d’adhésif ou de papier).

Maculage : c’est l’ensemble des traces d’encre produites par les feuilles de papier se chevauchant les unes sur les autres. Éviter le maculage passe souvent par un procédé de séchage avant la coupe.

Main (papier) : En parlant d’un type de papier, la main est le degré de rigidité qui sera apprécié au touché.

Massicot : Lors de la coupe des imprimés, un massicot est une presse pourvue de grandes lames qui gèrent une découpe dans un mouvement précis pour garantir une précision de la premier à la dernière feuille d’un paquet.

Moirage : Lorsque plusieurs trames sont imprimées avec une orientation mal superposées, le moirage est un effet optique qui altère la vision du resultat final.

Page : Quand une feuille est pliée en 2, chaque volet résultant de ce pliage est une page. Ainsi une feuille pliée en 2 donne naissance à 4 pages distinctes, et ainsi de suite.

Pantone (ou Tons directs ou PMS) : En quadrichromie, l’impression est une combinaison de couleurs de base. Mais l’impression est également possible à l’aide Pantone. Cette couleur (Pantone) est directement utilisée sur le support papier, dans un pourcentage de 0 à 100 pour foncer l’effet final.

Paquetage : Conditionnement des imprimés pour la livraison.

Pelliculage : Le pelliculage est l’application d’une pellicule de protection en polyester ou polypropylène sur la feuille par un procédé de colle chauffée. Le pelliculage couvre toujours la totalité de la feuille, à fond perdu (c’est à dire, hors limites du format de papier).

Ce pelliculage peut être brillant ou mat, et protège les documents de traces de manipulations par exemple.

Perforations : Appliquer un pointillé dans l’épaisseur du papier permettant de détacher un coupon par exemple.

Piqûre à cheval : Agrafage des brochures.

Plaque :  La plaque en aluminium est le support crée depuis le fichier d’origine du document et servant à transférer les informations sur la feuille via le blanchet (voir aussi « CTP »).

Prise de pince : zone de la feuille de papier (ou de l’enveloppe) non imprimable. En général 10 mm sur le grand côté, pour les enveloppes : côté rabat.

Quadrichromie : La quadrichromie est un procédé d’impression qui utilise les 3 couleurs primaires (cyan, magenta, jaune) et le noir. La plupart des documents imprimés sont réalisés par ce procédé.

Repérage : Positionnement des 4 plaques lors du calage pour éviter un effet de flou.

Repiquage : Lorsque on imprime des éléments complémentaires sur une feuille déjà imprimée.

Réserve : Texte ou image laissés en blanc dans une surface imprimée (voir « défonce »).

Retiration : La Retiration c’est le fait d’imprimer simultanément au recto et au verso.

Retrait : Plus un document est épais, plus les pages du milieu sont courtes par rapport aux pages de début et de fin de document à cause de l’épaisseur du papier au niveau de la reliure. La composition du document et sa finition doivent en tenir compte.

RIP : Appareil intermédiaire entre l’ordinateur et l’imprimante ou le CTP.

RVB : Abréviation de Rouge, Vert, Bleu. Couleurs primaires additives utilisées pour les écrans d’ordinateur, les téléviseurs et les scanners (ou toute autre source lumineuse).
Les images sont systématiquement scannées en RVB puis converties en CMJN pour l’impression.

Surfaçage : Ajout d’une substance de finition sur la surface d’un imprimé , sous forme de vernis ou de pelliculage.

Tirage : Impression.

Tons directs (ou Pantone ou PMS) : En quadrichromie, l’impression est une combinaison de couleurs de base. Mais l’impression est également possible à l’aide Pantone. Cette couleur (Pantone) est directement utilisée sur le support papier, dans un pourcentage de 0 à 100 pour foncer l’effet final.

Traçages : permettent de plier le papier sans risque de cassure des fibres. Le traçage est nécessaire sur les grammages supérieurs à 150 g.

Traits de coupe : Repères prévus à la composition, et apparaissant à l’impression en dehors du format du document imprimé. Ces repère permettent la coupe au Massicot.

Trame : Nombre de lignes par pouce (2,4 cm) déterminant la finesse et la qualité de l’impression en quadrichromie.

Vernis machine (ou vernis acrylique): Le Vernis Machine, appelé aussi vernis acrylique, est un vernis qui s’applique en un même procédé que les couleurs imprimées, c’est à dire par le dernier groupe imprimant de la machine, comme une couleur avec une plaque supplémentaire. La vitesse de passage de feuilles dans ce groupe est adapté pour permettre le séchage.

Vernis repéré: Il est possible de vernir seulement certaines images ou certains textes – c’est le Vernis Machine, mais avec une application sélective déterminée par la plaque qui lui est consacrée.

Vernis UV : Ce vernis peut également être appliqué par le dernier groupe imprimant de la machine, mais il est souvent réalisé par une machine séparée, la vernisseuse. Il est possible de vernir seulement certaines images ou certains textes – c’est le vernis UV en réserve ou sélectif.